Autrefois, Soufrette était un instrument utilisé pour l'épandage du soufre sur les vignes.

Mise au rencart à l'apparition des sulfateuses, elle finit dans les ténèbres d'un grenier du Fenouillèdes,

écoeurée par cette humanité qui l'avait rejetée après tant d'années de bons et loyaux services.

Après quarante années de détention, rouillée, épuisée, elle profita du vide-grenier de Latour de france,

pour prendre la poudre d'escampette.

De retour dans les vignes, elle se rendit vite compte de son inadéquation avec l'agriculture moderne.
Elle décida de se battre pour tous ses semblables abandonnés, jetés, concassés...
Il fallait faire prendre conscience à l'humanité de sa dérive.

Sachant que le changement vient par l'éducation des jeunes générations, elle décida de monter  un spectacle pédagogique et s'initia à la technique de la marionnette à fils.
Elle avait consacrée sa vie à protéger la vigne.

Elle construisit ses héros en bouchons de liège et autres capsules.
Ces longues années passées en grenier, cernée par des piles de journaux et périodiques, avaient aiguisé son regard sur
l'humain et affuté ses connaissances.
Elle écrivit une oeuvre dramatique, résumé poignant de l'Histoire moderne.

Elle partit sur les routes.

Le vin, son compagnon de toujours, source d'inspiration, de courage, de réconfort, l'accompagnait.
Le Sulfat'théatre était né !

Sulfat'Théâtre

 

Une comédie shakespearienne !

1/7

cliquez sur l'image pour télécharger le dossier

!  Soufrette interviewéé par Zoomlarue  !

cliquer ici

La bande annonce du spectacle :

La tournée de soufrette :

Note Dramaturgique

 

Tout comme Alfred Jarry, Soufrette fait référence à Shakespeare.

Même si elle n'en a rien lu, cela fait une affinité de plus entre elle et l'auteur de Ubu Roi.

En effet plusieurs références ubuesques sont présentes dans la pièce.

La trappe que Soufrette utilise pour nettoyer le plateau des héros, rappelle celle avec laquelle Ubu réforme nobles, magistrats et financiers.

La cupidité des hierarchies politiques, les massacres, les effusions de sang, le vin , sont égalemment présents au Sulfat'Théatre.

Et pourtant il est peu probable que Soufrette n'ai jamais rien lu d'Alfred Jarry.

Ce qui explique peut être la dramaturgie dérisoire de son spectacle.

 

La pièce était initialement prèvue pour durer 2h30, sans entracte, heureusement l'enthousiasme de Soufrette pour le vin a permis de condenser le spectacle en une quinzaine de minutes.

Depuis sa sortie en 2015, le Sulfat'Théâtre s'est déplacé de cabarionnettes en salon de vin, de médiathèques en marché locaux, de ruelles en esplanade...

et puis aussi au

Festival Art'pantin à Vergèze (34)

Festival 48ème de rue à Mende  (48)

Puppetbuskersfestival à Gand (Belgique)

Festival d'Olt au Bleymard (48)

Festival résurgences à Lodève (34)

Festival pschit à Mauguio (34)

Festival Partie de campagne à Ouroux (58)

Festival Samildanach à Poet Laval (26)

Festival de Mourèze (34)

Festival Mascarade au Mas d'azil (09)

...

et au

Festival Off Spectacles de grands chemins Ax les thermes (09)

Festival Off d'Aurillac Collectif La ligue des manipulateurs (15)

Festival de Charleville-Mezières, Off rue (2015), chez josette (2019)

Festival Off MIMA mirepoix (09)

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now